Macérât huileux spécial articulations à la Reine des prés

Cette préparation est à base d’une fleur odorante nommée : Reine des Près (Filipendula ulmaria).

Cette plante fait partie de la grande famille des rosacées, un ensemble constitué d’arbre (pommier, poirier), de sous arbrisseaux (rosier, prunelier) et de plantes (fraisier, potentille, aigremoine eupatoire). La Reine des prés, lorsqu’on la frotte, dégage une forte odeur d’amande amère, un peu comme la colle « cléopatra » de notre enfance. La sommité fleurit s’utilise soit sèche pour une utilisation culinaire (tisane ou dessert), soit fraiche comme pour cette huile de massage. Pour en savoir plus sur la description de cette plante.

Huile de massage « maison » à base de Reine des prés

Vertus :

Les fleurs contiennent de l’acide salicylique, principe actif de l’aspirine. Elles contiennent également des flavanoïdes qui sont de puissants antioxydants. Mais c’est son rôle anti-inflammatoire qui est le plus employé et qui sert pour les articulations, muscles et tendons. L’huile de gaulthérie contient du salicylate de méthyle, principe actif avec une action anti-inflammatoire et antalgique naturel.

Recette du macérât huileux à base de Reine des prés :

Matériel :

  • de l’huile Bio (olive, amande douce, sésame, jojoba ou avocat )
  • un bocal en verre
  • un sac en papier
  • un carré de tissu
  • un élastique
  • un saladier en verre
  • un contenant de stockage ou d’utilisation
  • huile essentielle de gaulthérie

Jour 1 : Ciseler les fleurs de la Reine-des-prés dans le bocal en verre. Recouvrir d’huile. Mettre le tissu par dessus puis le tenir en position avec l’élastique. Mettre le pot dans le sac en plastique afin de bloquer les UV qui détruisent certain principes actifs. Jour 2 : la plante aura absorbé de l’huile, donc vérifier le niveau et en ajouter si besoin. Laisser macérer durant deux semaines au soleil, tout en remuant 2 fois par jour. Jour 14 : filtrer puis presser dans le tissu initial dans le bocal en verre (si c’est très humide chez vous : laissez reposer 24h, puis conservez uniquement l’huile qui sera en surface). Rajouter un conservateur : vitamine E ou dans notre cas des gouttes de Gaulthérie. Stocker dans un bocal, récipient ou petit tube en spray. C’est prêt !

Si vous souhaitez apprendre à l’identifier ou en apprendre davantage sur le terrain lors d’une courte randonnée, n’hésitez pas à vous inscrire lors d’une cession : ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.