Les morilles, ou l’art de jouer à cache-cache

Qui n’a jamais rêvé de tomber au beau milieu d’un « champ » parsemé de morilles  ?

Dans les Hautes Alpes, nous avons la chance de trouver les différentes morilles comestibles : les morilles noires, les morilles blondes (ou jaunes), les verpes de bohême, les morillons. La recherche de ce met particulièrement savoureux s’effectue au printemps, entre les mois d’avril et juin, suivant latitude et l’altitude.

La recherche débute par une analyse de terrain : exposition, type de sol, type de végétation et parfois le calendrier lunaire peut aider. Il faut savoir être observateur pour savoir quand débute « la chasse ». Mais attention, cela nécessite le respect de quelques règles élémentaires : respecter les terrains privés, la végétation, la faune (attention aux vipères qui sortent de leur hibernation) mais surtout de patience !

Cette activité/randonnée est un moment de concentration qui permet de se vider l’esprit mais également de s’amuser en famille.

Je vous propose une formation afin de mieux vous préparer pour cette fameuse recherche ; il ne s’agit pas de vous emmener dans des coins, mais de vous apprendre les bases. Vous apprendrez également à les cuisiner car ce champignon contient des toxines…

Niveau : très facile  (+400m maximum)

Quand Marion suit mes conseils
…cela porte ses fruits (ou ses champignons)…

Article Morilles Alpes Loisirs n°95