Orchidée, mystérieuse obstinée

Il existe plus de 30.000 espèces d’orchidées et hybrides naturels, de la taille d’un petit pois ou pesant une tonne. Mais rassurez-vous, cette dernière ne se trouve qu’en Asie du sud-est. Cette famille est la plus grande et la plus ancienne encore présente sur notre planète. C’est peut être durant ce temps propice à l’évolution, que les orchidées ont pu mettre au point autant de différent stratagèmes, pour piéger les insectes pollinisateurs (zoogamie).

Pour offrir

L’orchidée du fleuriste appartient à l’espèce phalaenopsis (orchis papillon), une fleur épiphyte (qui pousse sur une support végétal) et tropicale. En France, on ne trouve pas d’orchidée de ce genre à l’état sauvage.

Orchis pourpre

Dans le département des Hautes Alpes, on dénombrerait 75 orchidées (sur les 160 en France), terrestres, comme toute les orchidées de notre pays.

Pour observer

Lors de vos randonnées, vous avez pu remarquer cette belle plante à fleurs où la paréidolie laisse apparaître un petit ange, un singe, une abeille, un homme. Tant dis que l’insecte mâle, tel le bourdon, observera lui, une congénère. C’est la méthode de reproduction de cette fleur : l’imitation, afin d’attirer l’insecte hôte qui par un subterfuge malin organisé par la plante, récoltera le pollen malgré lui .

Néottie nid d’oiseau

Ce système de reproduction est un véritable chef d’oeuvre de la nature, une évolution qui obnubilait Darwin, friand de cette machinerie ingénieuse. Une orchidées porte d’ailleurs son nom : Angraecum sesquipedale. Cette belle fleur en forme d’étoile blanche, possède un éperon long d’une trentaine de centimètre. Hors sur l’île de Madagascar où elle pousse exclusivement, il n’était pas répertorié d’insecte à la trompe si longue. Darwin, en 1982, a alors supposé qu’il existait un papillon de nuit qui correspondait à cette description. Il faudra attendre 1997 pour avoir la preuve que Darwin avait bien raison !

Il y a cette autre orchidée exotique qui vit sur une autre île, loin de nos contrées. Son insecte pollinisateur est un moustique, donc le parfum qu’elle produit afin de l’attirer, n’est autre que celui…de l’homme !…

Hybride pourpre et militaire ?

Les orchidées des Hautes Alpes

La période du mois de mai/juin est propice à l’observation de ces fleurs sur le secteur de Briançon, de la vallée jusqu’à l’étage alpin. Dans les Hautes Alpes, l’orchis bouc est trés facilement identifiable car son odeur est aussi forte (répugnante) que son nom l’indique.

Les premières à venir tenter les insectes sont :

  • les orchis pourpre (orchis purpurea)
  • les orchis sureau (dactylorhiza sambucina)
  • l’orchis mâle (orchis mascula)
  • l’orchis militaire (orchis militaris)
  • orchis moustique (gymnadenia conopsea)
  • les 2 céphalanthères (cephalanthera)
  • l’orchis majilis
  • la grande listère (neottia ovata) l’orchidée la plus répandue de France
  • l’orchis de Fuchs (dactylorhiza fuchsii)
  • le sabot de Vénus (cypripedium calceolus)
  • la néottie-nid’oiseau (neottia nidus-avis)
  • l’orchis brûlé (neotinea ustulata).

En prenant de l’altitude on observera :

  • le pseudorchis blanc (pseudorchis albida)
  • l’orchis pyramidale (anacamptis pyramidalis)
  • l’orchis globulaire (traunsteinera globosa),
  • l’orchis l’orchis grenouille (coeloglossum viride)
  • les 4 nigritelles (nigritella)
  • l’orchis nain des Alpes (chamorchis alpina). Ce sont les épipactis qui viendront clore le bouquet final mais se limitant aux zones arborées.

Identification

L’identification de ces fleurs passe par plusieurs étape de détermination. L’exercice n’est pas évident avec certain genre, comme les Dactylorhizas, les Orchis et les Ophris. Car ces dernières possèdent la faculté de s’hybrider entre elles. Il y également des variations entre les couleurs les formes, suivant le terrain et les sous espèces.

Les hybrides et les hybrides des hybrides, viennent déstabiliser ces schémas, comme pour nous rappeler que la nature, ne se limite pas aux certitudes que l’homme lui impose.

lien protection

Prochaine randonnée botanique & végétaux avec les orchidées sauvages : samedi 15 et dimanche 16. tarif unique pour une séance : 50€

Randonnée à la journée, pique nique et transport non fournis, plus de renseignement : 06 09 37 05 22 ou montagnesauvage@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.